Pages

lundi 18 décembre 2017

* 16.20 - MON AVIS SUR COCO de LEE UNKRICH ET ADRIAN MOLINA (Sublime et Merveilleux)

COCO de Lee Unkrich et Adrian Molina est un Film d'Animation Américain par les Studios Pixar et Disney.

SynopsisDepuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. 
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…



Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"

C'est le réalisateur de Toy Story 3 qui est à la manette de ce film et on reconnait sa pâte entre rêverie d'enfance et le respect des anciens, ici ce ne sont pas jouets, mais des ancêtres morts.

On sent que Disney reprend la main sur le contenu des films d'animation du studio avec des films plus proches des contes de notre enfance (ici sur le Mexique) mais intègre la qualité graphique des studios Pixar et ce n’est pas l'éviction de John Lasseter de Pixar qui va changer les choses.

Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"

On a déjà vu cette légende dans le film La Légende de Manolo Jorge R. Gutteriez produit par Guillermo Del Toro mais dans un film plus noir.

L'histoire de "Coco" est basée sur une légende urbaine mexicaine ""El dia de Los Muertos", le jour des morts, qui a fait polémique dans son projet, certains trouvant que le sujet ne devrait pas être abordé par le Studio, l'un de ses plus gros contradicteurs Lalo Alcaraz a été embauché comme consultant par Disney pour éteindre la polémique.

Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"

Les réalisateurs et les concepteurs ont réussis la parfaite maitrise du temps, des couleurs d'un pays chatoyant et magique, des paysages a coupé le souffle, ce pont entre deux rives d'une beauté majestueuse et des personnages haut en couleur, qui donne des frissons de plaisir et sans les chansons insipueuses de la Reine des Neiges.

Le film va permettre d'aborder le sujet de la mort aux enfants, en parlant d’une ode à la vie beaucoup plus facile d'accès, même si évidement cela ne se passe pas comme cela (mais sait-on jamais), bien sûr on est dans un film américain et de Disney, donc la religion n'est pas loin, mais point trop n'en faut, et on est pas ennuyer dessus, et pour les enfants ils pourront se rattacher à ce Coco et ses rêves de gamin de devenir un grand chanteur et guitariste comme son ancêtre.

Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"

Et c'est justement le respect de ses anciens, que le film aborde avec délicatesse et forme, avec beaucoup de talent et de charme, ou on lâche des larmes ici où là, Disney montre une fois de plus leur savoir-faire dans ce domaine.

Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"Résultat de recherche d'images pour "coco film PIXAR"

Si l'histoire et le thème sont charmant et bien engagé sans pathos, c'est surtout le côté visuel qui est impressionnant, partout dans l'écran on côtoie l'exceptionnel dans le domaine de l'animation et cela doit être un film à voir en 4D tellement les visuels sont fantastiques. C'est beau, c'est magnifique tout simplement.

NOTE : 16.20



FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Lee Unkrich et Adrian Molina
Scénario : Adrian Molina et Matthew Aldrich
D'après : Lee Unkrich, Jason Katz, Matthew Aldrich et Adrian Molina 
Musique ; Michael Giacchino
Chansons : Kristen Anderson-Lopez
Production ; Darla K.Anderson et John Lasseter pour Disney et Pixar 
Montage : Steve Bloom
Concept Story-Board : Gleb Sanchez-Lobashov
Casting : Natalie Lyon et Kevin Reher
Décors : Harley Jessup  

ACTEURS DE DOUBLAGE (VOIX LOCALES)

Andrea Santamaria
Andrea Santamaria
Rôle : Miguel
Ary Abittan
Ary Abittan
Rôle : Hector
François-Xavier Demaison
François-Xavier Demaison
Rôle : Un Mari

ACTEURS DE DOUBLAGE (VOIX ORIGINALES)

Anthony Gonzalez (VIII)
Anthony Gonzalez (VIII)
Rôle : Miguel
Benjamin Bratt
Benjamin Bratt
Rôle : Ernesto de la Cruz
Gael García Bernal
Gael García Bernal
Rôle : Hector
Edward James Olmos
Edward James Olmos
Rôle : Chicharron
Alanna Ubach
Alanna Ubach
Rôle : Mama Imelda
Jaime Camil
Jaime Camil
Rôle : Papa Rivera
Luis Valdez
Luis Valdez
Rôle : Tio Berto
Selene Luna
Selene Luna
Rôle : Tia Rosita



* GEORGE CLOONEY VA PRODUIRE UNE SERIE SUR LE WATERGATE POUR NETFLIX

 Un joli film qui passe de la comédie douce grâce au fils, puis au spleen du père qui a du mal à oublier sa femme et refaire sa vie avec une autre femme.

Comme je ne suis pas un ami personnel de Georges Clooney, et donc pas obtenu une valise de 1 million de Dollars pour Noel, je ne vais que m'intéresser à sa carrière.

Netflix viens de faire une nouvelle prise dans le cinéma mondial, après Scorsese, Will Smith et consorts George Clooney la star qui fait fibrer toutes les femmes de 18 à 99 ans dès qu'il apparait (vieux souvenir de Deauville) va préparer pour la plate-forme une série sur le scandale du Watergate qui a débuté le 17 Juin 1972 pour se finir le 9 août 1974 le jour ou Nixon va quitter ses fonctions de Président des USA.

Avec entre les deux une histoire de pieds nickelés (les cambrioleurs) ajoutés de pieds nickelés (politique) ou l'histoire qui va passionner les américains pendant plus de deux ans, est aussi invraisemblable qu'on ne voit qu'au cinéma.

Cinéma qui s’est emparé de l'histoire bien sûr avec Les Hommes du Président d'Alan J. Pakula ou récemment The Secret Man avec Liam Neeson mais aussi évoqué dans le Nixon d'Oliver Stone ou Frost/Nixon de Ron Howard.

Ce qui va être intéressant avec ce démocrate qu'est Clooney c'est qu'il va produire cette série en 8 épisodes et prendre plus le temps d'expliquer les événements jour après jour. Mais pas de présence de Forrest Gump (oui c'était un fake).

Le film sera écrit par Matt Charman le scénariste du Pont des Espions et devrait suivre plusieurs points de vue avec un personnage par épisode.


Pas de date pour le moment de tournage, mais on a hâte.

Résultat de recherche d'images pour "the secret man"

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge