Pages

mardi 31 mars 2015

EPHEMERIDE DU MARDI 31 MARS 2015


Pour vous y retrouvez la liste des articles que J'ai posté ce jour:

Ils sont né un 31 Mars :    Ewan McGegor, Christopher Walken, Richard Chamberlain, Volker Schlondorff, Yann Moix, Alejandro Amenabar, 

MARDI 31 MARS 2015

- CONSEIL DE FILM A LA TELE LE 31 MARS 2015 
- SACHA BARON COHEN NE SERA PAS FREEDIE MERCURY
- NOUVEAU TEASER DE JURASSIC WORLD
- LA STAR ACADEMY DU CINEMA EST OUVERT A BEAUNE
- L'ANNONCE DE CASTING RACISTE ETAIT FAUSSE
- GROS PLAN DE LA SCENE DE LA DOUCHE
- BOX OFFICE MONDE DE LA SEMAINE DERNIERE
- DECES DE MIROSLAV ONDRICEK
- SUNDAYS : LE BUZZ DU MOMENT
- BANDE ANNONCE DE SOUTHPAW

HIER ET LES CHRONIQUES .............. LES PLUS LUES:

1 -MES CLASSIQUES : LES ROSEAUX SAUVAGES DE ANDRE TECHINE
2 - GRAND DU PASSE : CHRISTIAN BARBIER
3 - BOX OFFICE USA DU 29 MARS 2015
4 - SERGIO LEONE A LA POURSUITE DE SERGIO LEONE
5 - PALMARES DU CINELATINO DE TOULOUSE

BORAT CHEZ FREDDIE MERCURY C'ETAIT UNE BLAGUE ?


Le manager de Queen a bien affirmé sur scène que l'acteur de Borat reviendrait au coeur du biopic, mais ce n'était pas sérieux.
Ce week-end, Jim Beach, le manager du groupe Queen, a été honoré pour sa carrière lors du Music Manager Forum. Au cours de son discours, il a dit que le projet de biopic de Freddie Mercury était toujours d'actualité, et que Sacha Baron Cohen avait été rappelé pour le réécrire, jouer le rôle principal et même le réaliser. La nouvelle a été relayée très sérieusement sur les sites de cinéma américains, etBrian May a dû poster cette précision sur son blog : "C'était juste une petite blague". Poisson d'avril avant l'heure...
Il y a cinq ans, l'acteur avait été choisi pour interpréter le chanteur de Queen. Sa ressemblance avec l'artiste jouait en sa faveur, mais trois ans plus tard, il a été évincé du projet, car son humour ne plaisait pas à la production.
D'autrres comédiens ont alors été évoqués : Daniel RadcliffeDominic Cooper... Et c'est finalement Ben Whishaw (Q dans Skyfall) qui a signé fin 2013. Un excellent plan B, mais en début d'année dernière, patatras, le réalisateur Dexter Fletcher(auteur du musical Sunshine on Leith) a abandonné le biopic. Pour l'instant, rien ne dit qu'il sera lancé..
.

NOUVELLE TEASER DE JURASSIC WORLD ( A TABLE)

Les tyranosaures rex des précédents Jurassic Park vont faire pâle figure à côté du nouveau dinosaure imaginé par les scénaristes de Jurassic Worldla suite du blockbuster des années 90. Un nouveau teaser a été dévoilé lundi, dans lequel on peut pour la première fois voir la gueule de l'imposant Indominus Rex -I-Rex), une bête hybride et génétiquement modifiée.
"Elle tue pour s'amuser". L'acteur Chris Pratt, qui incarne Owen Grady, devra chasser cet immense animal extrêmement féroce. "Elle tue pour s'amuser", l'entend-on dire dans le trailer. Dans le nouveau film de la franche, l'I-Rex doit être l'attraction principale du parc, reléguant T-Rex et vélociraptors au rang de gentils dinos. On apprend notamment que le nouveau carnivore a froidement tué un autre animal de la même portée. Glaçant.
Le Français Omar Sy jouera également aux côtés de Chris Pratt dans Jurassic World, réalisé par Colin Trevorrow. Il y incarnera un dresseur de vélociraptors
Vous pouvez revoir la bande-annonce complète (et en français) du film qui doit sortir le 10 juin 2015.




LA STAR ACADEMY DU CINEMA EST OUVERTE A BEAUNE

Ce devait être prêt fin 2012. Mais Claude Lelouch étant un artiste invariablement occupé par sa passion de filmer, le baptême de son école de cinéma a eu lieu samedi soir à Beaune, en clôture du Festival du Film Policier,  septième du nom. Il s’agît de la concrétisation de l’un des plus vieux rêves du réalisateur de L’aventure, c’est l’aventure. Oui, Lelouch, l’autodidacte, le mauvais élève de la Nouvelle Vague, appelait depuis longtemps de ses vœux cette "université populaire du 7e Art" afin "d’offrir et de laisser aux jeunes générations, l’école que je n’ai pas trouvé quand j’étais gosse". A deux pas du multiplexe de la ville, le Cap Cinéma, un chantier de 3 millions d’euros cofinancés par la Ville et par le réalisateur.
L’idée est née voici des années d’une rencontre avec son ami Alain Suguenot, maire UMP de Beaune, qui a accueilli pendant de nombreuses années les rencontres de l’ARP (Association des auteurs-réalisateurs-producteurs de cinéma) et qui héberge depuis sept ans le Festival du film policier. Ce samedi, c’est lui qui dans un geste symbolique, lui a remis les clés de l’école. Il espère maintenant que le réalisateur de La bonne année saura être le plus présent possible pour le lancement de l’École.
"C’est à l’ancien siège d’une ancienne coopérative viticole que les jeunes, trouveront studios, salle de montage, atelier de décor, auditorium de mixage, etc. L’entrée reproduira l’entrée d’une des salles obscures de mon enfance et dans la cour une longue fresque retracera l’histoire du cinéma français, des frères Lumière à Godard, à Dany Boon…" nous confiait-il en mars 2011. Avec son enthousiasme habituel, Lelouch rêvait à cette époque que son projet pédagogique fournisse à plus ou moins longue échéance "la base d’un programme ambitieux, à la télévision publique ; une sorte de Star Academy du cinéma qui se ferait (...)

L'ANNONCE DE CASTING RACISTE ETAIT FAUSSE (Tant mieux pour celle là)

Le film qui devait mettre en scène un «François, intelligent, beau et riche, héritier et blanc» et un «Mamadou, agressif, comique, et de préférence ayant vécu en cité» ne sera jamais tourné. Et pour cause, tout cela n'était qu'une imposture, en vue d'un projet bien réel... visant à dénoncer le racisme.

Les éditeurs disaient rechercher pour «le personnage de Mamadou, un homme de 25-30 ans, agressif, comique, sachant danser ... (avoir habité dans une cité est un plus)»; pour celui de «François, un homme de 18-25 ans, intelligent, beau et riche, héritier d'une grande fortune ... c'est-à-dire un blanc». L'annonce avait déclenché une polémique au sein du cinéma français. Seulement voilà, elle est fausse. Et Cliff Tixier, le soi-disant directeur de casting, qui l'a postée serait un prête-nom.
Andrew Tisba, acteur et réalisateur de 23 ans et Marie Eymel, actrice et productrice de 21 ans, les deux jeunes à l'origine de ce canular assurent dans un entretien accordé à L'Expresss'être inspirés de descriptions lues dans de vraies annonces. Pour autant, ils expliquent à l'hebdomadaire qu'ils ne pensaient pas, vu la grossièreté des termes employés, que leur annonce serait prise au premier degré.
Les deux jeunes estiment en effet que le racisme existe bien dans le cinéma français et veulent ainsi bousculer l'opinion à ce sujet: «Citez-moi un film français avec un Indien qui ne joue pas le rôle d'un vendeur de marrons et un Chinois qui n'est pas adepte de kung-fu?»

Un projet bien réel

Si l'annonce était fausse, leur demande de comédiens était bien réelle. Pour une série télévisée intitulée French Air Lovedont le but est justement de briser les clichés racistes. Les deux professionnels ont décidé de retenir des candidatures. Peut-être ont-ils même déjà trouvé leurs acteurs. Quand ils ont posté leur annonce, Andrew Tisba et Marie Eymel se trouvaient à Hongkong dans le but de faire connaître leur projet et de démarcher des producteurs, d'où leur silence cette semaine-là.
Pascal Blanchard, spécialiste de la question noire, que Le Figaro avait interrogé au moment de la publication de l'annonce, nous avait assuré que, canular ou non, l'annonce était représentative des discriminations encore trop présentes dans le cinéma français. «Avec notre grille de lecture, cette demande d'un directeur de casting nous semble outrancière et choquante. Et elle l'est. Auriez-vous réagi ainsi si on avait demandé une blonde à gros seins? Aux États-Unis, c'est d'un basique absolu. Cette approche ethnoraciale fait partie intégrante des pratiques d'Hollywood», a expliqué l'historien.
Le procédé employé par les deux jeunes divise la Toile. Beaucoup ont évidemment été rassurés de constater que l'annonce était fausse. Certains se sont interrogés sur la méthode employée pour dénoncer le racisme. L'actrice et militante Amandine Gay, qui avait vivement réagi à la publication de l'annonce, s'interroge sur l'utilité de ce buzz. D'autres internautes l'ont tout bonnement jugé stupide.

GROS PLAN SUR LA SCENE CULTE DE LA DOUCHE DE PSYCHOSE


C'est l'une des scènes les plus cultes de l'histoire du cinéma... La scène de meurtre sous la douche dans le film d'Alfred Hitchcock,Psychose. Avant la diffusion du long-métrage ce lundi soir sur Arte, à 20h50, Télé-Loisirsvous propose de découvrir dans quelles conditions cette séquence a été tournée... 
Même si vous n'avez pas vu Psychose, chef-d'oeuvre d'horreur d'Alfred Hitchcock datant de 1960, vous avez au moins entendu parler de la scène de la douche. Scène culte dans laquelle Marion Crane (Janet Leigh) est mortellement poignardée, alors qu'elle se trouve dans la salle de bain de l'hôtel tenu par Norman Bates (Anthony Perkins) et sa mère. 

Si vous êtes un cinéphile averti, vous connaissez certainement les secrets de tournage de ces quelques secondes cultes. Mais si vous n'avez jamais vu le film, laissez-nous vous éclairer.

- La terrifiante et stridente musique accompagnant la scène est signée Bernard Herrmann qui s'est notamment occupé de la musique de Sueurs froidesLes oiseaux et La mort aux trousses(trois autres films de Hitchcock) ainsi que Citizen Kane (d'Orson Welles) ou encore Taxi Driver(de Martin Scorsese).


- Le bruit du couteau planté qu'on entend est un habile effet spécial : c'est le son d'un couteau planté dans... un melon.

- Le sang que l'on aperçoit n'est pas du faux sang de cinéma, c'est du chocolat. Le film étant en noir et blanc, la couleur du liquide utilisé n'avait pas d'importance tant sa viscosité correspondait à l'effet escompté.

- Bien que courte, cette scène a nécessité un tournage éprouvant qui a duré sept jours, soit un tiers du temps de tournage global de Janet Leigh.


- Si cette scène a été difficile à tourner pour l'héroïne, c'est surtout au moment des dernières secondes, lors du gros plan prolongé sur son oeil vitreux, alors que son personnage est mort. Elle a ainsi confié en interview : "Dans cette scène, ma tête était contre la baignoire et l'eau ruisselait de mes cheveux à mon visage en me chatouillant, alors que je ne pouvais évidemment pas réagir. Je devais garder ce regard sans cligner des yeux ou déglutir. Je ne pouvais rien faire avant que Hitchcock claque des doigts pour signaler la fin du mouvement de caméra."

- Les quelques secondes filmées sous le pommeau de douche ? Pas si simple à tourner comme l'a expliqué Hilton Green, assistant-réalisateur dans le documentaire The Making of Psycho :"C'était un trucage et c'est le département des effets spéciaux qui s'en est occupé. L'eau se dirigeait droit sur la lentille de la caméra mais cette dernière devait être inclinée d'un certain angle pour que l'eau ne touche pas la lentille".

- Janet Leigh n'était pas nue pour le tournage de cette scène. Après avoir feuilleté divers magazines un peu olé-olé pour trouver l'inspiration, la costumière a trouvé des pièces en moleskine, adhésives d'un côté et en simili flanelle de l'autre, de couleur chair. Le tout donnant l'illusion de la nudité de l'actrice. Mais une doublure a tout de même été engagée.


Joseph Stefano, scénariste du film, a expliqué au sujet de cette doublure : "Hitchcock voulait un modèle de ce type parce qu'il pensait qu'une personne qui pose nue de façon professionnelle serait plus à l'aise qu'une actrice qui n'a aucune expérience de la nudité devant des centaines de personnes". L'actrice Janet Leigh a confirmé et évoqué ce double exceptionnel : "Hitchcock avait besoin de ce modèle pour vérifier les densités de l'eau et du rideau de douche pour cette scène, de sorte que le spectateur ne puisse pas vraiment déterminer si la personne était nue ou pas."

- Selon la légende, Hitchcock aurait demandé que l'eau de la douche soit glacée pour faire crier davantage la comédienne... mais c'est faux. Janet Leigh, elle-même, a infirmé cette rumeur.


- Le tournage de cette scène aurait tellement traumatisé l'actrice... qu'elle aurait longtemps évité  les douches au profit des bains. En prenant soin de fermer porte et fenêtres.

- Pour en savoir plus sur les coulisses de cette scène, découvrez cette vidéo de 13 minutes (en VO), extrait du documentaire The Making of Psycho, dans laquelle Janet Leigh et l'équipe technique racontent le tournage.





BOX OFFICE MONDE DE LA SEMAINE DERNIERE

BOX-OFFICE MONDE: Cendrillon mène le bal face à un carton coréen

BOX-OFFICE MONDE: Cendrillon mène le bal face à un carton coréen
Cendrillon reprend la tête du box-office mondial ce weekend et rapporte l'équivalent de 38.7 millions de dollars hors chiffres américains dans une cinquantaine de pays. Le conte devance nettement le second épisode deDivergente (29.9 millions) qui bénéficie d'une sortie plus massive (plus de 80 pays). Le podium est complété par Kingsman, toujours aussi solide avec 25 millions supplémentaires, tandis qu'En route !, leader ce weekend aux États-Unis, prend la 4e place sur le reste de la planète avec 24 millions dans une soixantaine de pays.
Premier film non-anglophone du classement, la comédie coréenne Twenty est un carton avec l'équivalent de 6.9 millions de dollars rapportés exclusivement en Corée. Ce score place le film en 6e position, tandis que le Chinois Lost in Love avec Andy Lau confirme avec 5.2 millions supplémentaires ce qui lui permet de conserver sa place dans le top 10.

DECES DE MIROSLAV ONDRICEK (DIRECTEUR DE LA PHOTO DES FILMS DE MILOS FOREMAN)

DÉCÈS: Miroslav Ondricek (1934-2015)

DÉCÈS: Miroslav Ondricek (1934-2015)
Le directeur de la photographie tchèque Miroslav Ondricek est décédé. Ondricek était un collaborateur régulier de Milos Forman, et a filmé notammentAmadeusHairValmontRagtime mais aussi certaines premières oeuvres de Forman comme Les Amours d'une blonde ou Au feu les pompiers !. Il récolte deux nominations aux Oscars pour Ragtime et Amadeus.
Ondricek a également travaillé avec Lindsay Anderson (notamment sur sa Palme d'or If...), George Roy Hill (Abattoir 5Le Monde selon Garp), Mike Nichols (Le Mystère Silkwood) ou Penny Marshall (L'EveilUne équipe hors du commun). Miroslav Ondricek avait 80 ans.

SUNDAYS : LE BUZZ DU MOMENT


Mischa Rozema est un nom qu’il faudra retenir dans les prochains mois. Le réalisateur néerlandais du court métrage de science-fiction Sundays nous invite à plonger tête la première dans un univers futuriste au bord de l’implosion d’une étonnante beauté. Cette petite prouesse technique de quinze minutes aux effets spéciaux saisissants a été mise sur pied grâce à une campagne de financement participatif (Kickstarter). Les influences visuelles de cet objet de débrouille fascinant sont à situer entre Matrix et District 9. Warner Bros aurait déjà prévu d’adapter Sundays en long métrage. On vous laisse déguster !
Le buzz du moment !




COUP DE PROJECTEUR : MIKE LEIGH

Mike Leigh est un metteur en scène de théâtre et réalisateur anglais né le 20 février 1943 dans la banlieue de Manchester.

Mike Leigh intègre en 1960, La Royal Academy of Dramatic Art qu'il quitte deux ans plus tard pour divergence de points de vue. Il étudie le dessin et le cinéma à la London International Film School. S'il cherche à travailler avant tout au cinéma, il devient auteur et metteur en scène de théâtre et collabore avec plusieurs troupes expérimentales et la Royal Shakespeare Company. Il monte sa première pièce The Box PLay en 1965. Il réalise son premier film en 1971 en adaptant sa pièce Bleak Moment, le film obtient le Léopard d'Or du Festival de Locarno et le Grand Prix du Meilleur film à Chicago mais est boudé par le public.

Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"

Malgré cet échec, cette première réalisation lui vaut d'être reconnu comme le représentant du nouveau cinéma d'auteur britannique à l'instar de Ken Loach. A Travers de portrait d'une secrétaire vivant avec sa soeur handicapée et incapable de communiquer, Leigh construit une mise en scène précise et minimaliste : silence gênés, conversations anodines et actes manqués invitent le spectateur à faire l'expérience de la durée.

Il revient ensuite au théâtre et tourne en parallèle de nombreux téléfilms, contraint de délaisser le cinéma car son indépendance d'esprit , sa méthode de travail et la noirceur de ses scripts effraient les producteurs. Il effectue son retour au grand écran en 1988 avec Hight Hopes, initialement produit par la télévision. Le réalisateur obtient sa première reconnaissance publique en 1993 avec Naked, peinture sombre et désabusée d'un anti-héros qui se voit attribuer les Prix de la Mise en Scène et d'interprétation masculine (pour David Thewlis) au Festival de Cannes. Suit Secrets et Mensonges (1996) qui narre les retrouvailles d'une jeune femme de bonne famille, abandonnée à la naissance avec sa mère biologique, une ouvrière blanche d'un quartier populaire. Le film gagne la Palme d'Or et vaut à Brenda Blethyn un prix d'interprétation féminine.

Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"

En 2004, c'est à Venise que le cinéaste connaît la consécration en remportant le Lion d'Or pour Vera Drake, qui évoque le vie d'une faiseuse d'ange londonienne des années 1950 interprétée par Ismelda Staunton récompensée par la Coupe Volpi de la meilleure actrice. Jim Broadbent, l'un des acteurs fétiches de Leigh, avait d'ailleurs déjà obtenu le Prix d'interprétation à Venise pour son rôle de librettiste d'opéra du Londres victorien dans Topsy-Turvy. En 2008, la comédie Be Happy, qui met en scène une institutrice aussi heureuse qu'elle est imprévisible vaut à Sally Hawkins l'Ours d'Argent de la Meilleure comédienne au Festival de Berlin.

Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"

Après quelques années d'absence à Cannes, à la suite d'un contentieux avec la direction qui avait refuser de sélectionner Vera Drake, le cinéaste revient sur la croisette en 2010, présenter Another Year, peinture mélancolique, en quatre saisons, de quelques britanniques d'âge mûr, issus de la Middle Class. Il participe de nouveau à la compétition cannoise en 2014 grâce à Mr Turner, fresque biographique consacrée au peinte JMW Turner pour laquelle Timothy Spall qui incarne le rôle titre reçoit le Prix d'Interprétation masculine.

Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"

En humour et gravité, le cinéma de Mike Leig s'attache à mettre en scène les drames intimes de personnes ordinaires, généralement issues de milieux sociaux défavorisés ou de la classe moyenne inférieure. De fait, le cinéaste s'ancre dans la tradition britannique du Free Cinéma dans la manière d'explorer le quotidien sans fard de la classe ouvrière ou de gens simples gardant avec eux une distance certaine en dépit des situations très dures qu'ils traversent. Avec son compatriote Ken Loach et les frères Dardenne, il est considéré comme celui qui a renouvelé, sur le plan thématique, narratif et esthétique, le cinéma social européen dans les années 90.

Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"

Sa méthode de travail s'axe sur l'improvisation. Refusant d'écrire une liste de dialogues précise, il attend surtout des comédiens participent au scénario et utilisent leurs propres mots à partir d'une recherche sur le terrain et d'un engagement total dans des situations dessinées par un synopsis réduit au strict minimum. Par touches successives la répétition et l'investissement des acteurs vont approfondir les personnages et le scénario.

FILMOGRAPHIE

Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"


Résultat de recherche d'images pour "MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Résultat de recherche d'images pour "AFFICHE DE FILM DE MIKE LEIGH"

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge