Pages

dimanche 31 mai 2015

CONSEIL DE FILM DIMANCHE 31 MAI 2015

CONSEIL DE FILM LE DIMANCHE 31 MAI 2015 A LA TELE


A VOIR 

UN PROPHETE DE JACQUES AUDIARD avec Tahar Rahim, Niels Arestrup, Reda Kateb et Adel Bencherif sur FRANCE 2

Un prophète

A ZAPPER  


UN PLAN PARFAIT DE PASCAL CHAUMEIL avec Dany Boon et Diane Kruger sur TF1


Un plan parfait

SAN ANDREAS DE BRAD PEYTON

San Andréas de Brad Peyton avec Dwayne Johnson.

Il n'y a que que faille qui faille, bon des films sur ce type d'aventures, dans les années 70/80 on les faisait à la pelle (Tremblement de Terre, La Tour Infernal, Météo etc ..) on revient un peu en arrières et comme le film marche bien aux States , on pourrait avoir d'autres films de ce genre dans les prochaines années, si les spectateurs suivent

Evidemment c'est le type de film ou l'on met son cerveau à l'accueil , et on ne réfléchis par au cadrage de la caméra ou l'aspect politique du réalisateur.

Résultat de recherche d'images pour "san andreas film"

Il y a les grosses ficelles habituelles, sur le courage et la solidarité de la famille décomposée, ou nos héros traversent poussière, tremblement, tsunami ou flammes qu'avec quelques bobos, bon oublions de regarder si c'est crédible ou pas, c'est pas le but.

Voilà un film qu'on aurait pu voir en 3D, allez comprendre Charles, pourquoi on l'a qu'en 2D, alors qu'on a pu avoir Godard en 3D.

Résultat de recherche d'images pour "san andreas film"

L'histoire est de celle, de la Faille de San Andreas en Californie, qui finit par s'ouvrir et provoque un séisme de magnitude 9.6 . Ray Gaines, pilote d'hélicoptère de secours en montagne, et son ex-femme Emma quittent Los Angelès pour Sans Francisco avec l'espoir de retrouver et sauver leur fille unique, Blake. Aloes qu'ils s'engagent dans ce dangereux périple chaotique vers le nord de l'état, pensant que le pire est à présent derrière eux, ils ne tardent pas à comprendre que la réalité est bien plus effroyable encore.

Pas grand chose à voir avec l'actualité brûlante au Népal, les conditions de vie, ne sont pas les mêmes , et on dans le film on ne s'occupe pas beaucoup des survivants.

Résultat de recherche d'images pour "san andreas film"

Les effets spéciaux ne sont pas au niveau de Inception et Mad Max, c'est le gros défaut du film, on y croit pas, comme un reportage de BFMTV.

Asseyez vous dans le fauteuil et ne réfléchissez pas.

Note : 9.70

FICHE TECHNIQUE

Résultat de recherche d'images pour "san andreas film"

Réalisation : Brad Peyton
Scénario : Allan Loeb, Carlton Cuse, Carey Hayes, Chad Hayes, Jeremy Pass more et André Fabrizio
Direction Artistique : Barry Chusid
Costumes : Wendy Chuck
Décors : Charlie Revai
Montage : Bob Ducsay
Musique : Andrew Lockington
Production : Beau Flynn et Tripp Vinson

DISTRIBUTION

Résultat de recherche d'images pour "san andreas film"



LA QUINZAINE DES REALISATEURS A PARIS

QUINZAINE DES REALISATEURS 2015: c'est parti pour la reprise à Paris

QUINZAINE DES REALISATEURS 2015: c'est parti pour la reprise à Paris
La programmation de la Quinzaine des Réalisateurs est reprise à Paris jusqu'au 7 juin au Forum des Images. Parmi les films à voir en avant-première: les trois chapitres des Mille et une nuits de Miguel Gomes, Fatima, le nouveau film de Philippe Faucon, Green Room, le thriller gore de Jeremy Saulnier (Blue Ruin) ou des découvertes telles que Le Lendemain de Magnus von Horn ou Mustang de Deniz Gamze Ergüven.

PREMIERES IMAGES DE SOP DE KIM KI-DUK

STOP: première image et des infos sur le nouveau Kim Ki-Duk

STOP: première image et des infos sur le nouveau Kim Ki-Duk
Après son Lion d'or obtenu pour Pieta, le réalisateur coréen Kim Ki-Duk a réalisé deux films restés inédits chez nous: le drame Moebius et le film de vengeance One on One. Le cinéaste a achevé son nouveau long métrage, intitulé Stop.
Kim Ki-Duk est allé tourner ce film au Japon. Il raconte l'histoire de Sabu et Miki, un couple qui quitte Fukushima et la zone contaminée après la récente catastrophe. Ils partent pour Tokyo. Miki découvre alors qu'elle est enceinte...
Stop devrait être visible prochainement. 

STOP: première image et des infos sur le nouveau Kim Ki-Duk

BANDE ANNONCE DE SKY SHARKS


Des géologues découvrent un laboratoire abandonné lequel les nazis ont crée, durant les dernières heures de la Seconde Guerre Mondiale, des créatures effroyables : des requins zombies volants. Ceux-ci représentent toujours une terrible menace.

Le film, en cours de financement par Kickstater , ne devrait être visible qu'en 2017.




BANDE ANNONCE DE AMERICAN ULTRA

Mike Howell mène une vie sans histoires dans une ville tranquille avec sa petite amie Phoebe. Désoeuvré rien ne le branche vraiment. Il n'a aucune aucune autre dimension que celle de faire passer le temps en fumant des joints. Jusqu'au ou il se surprend à envoyer aux tapis , deux voleurs de voitures avec une technique de combat digne des plus grands experts en arts martiaux. En réalité il est en fait un agent secret dormant surentrainé dont la mémoire a été effacé.

Voici le Pitch de la comédie Américan Ultra réalisée par le Britannique Nima Nourizadeh révélé en 2012 par Projet X.

Américan Ultra sortira le 26 août en France.


PROJET : UN FILM FANTASTIQUE POUR HSIAO HSIEN ET SHU QI

PROJET: un film fantastique pour Hou Hsiao-Hsien et Shu Qi

PROJET: un film fantastique pour Hou Hsiao-Hsien et Shu Qi
Huit ans se sont écoulés entre Le Voyage du ballon rouge et The Assassin, qui a permis au réalisateur Hou Hsiao-Hsien de remporter le prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes. Alors que la sortie française de ce dernier long métrage n'est prévue que pour début 2016, on apprend que le maître taïwanais prépare déjà un nouveau film.
Il retrouve pour l'occasion sa muse, l'actrice Shu Qi. Ce film encore sans titre racontera l'histoire de la déesse d'une rivière attristée par l'urbanisation qui a détruit ses cours d'eau. Pas plus de détails pour le moment mais voilà qui est déjà prometteur... A suivre !

ANNULATION DU TOURNAGE DE LA SUITE DE TRON : L'HERITAGE


La suite de Tron : L'Héritage ne verra finalement pas le jour.
Adieu, Tron 3. Le Hollywood Reporter assure que la suite de Tron : L'Héritage ne verra pas le jour car Disney a débranché la prise, sans plus d'explications. Selon certaines sources, le projet n'aurait jamais vraiment reçu de feu vert mais Olivia Wilde elle-même parlait encore dernièrement de son rôle, et on savait que Garrett Hedlund devait également revenir.Joseph Kosinski aurait dû repasser derrière la caméra et commencer à tourner cet automne, normalement à Vancouver. Le Hollywood Reporter croit par ailleurs savoir que Disney aurait voulu intégrer Jared Leto au casting mais les négociations n'avaient pas commencé. On devrait en savoir plus sur l'annulation de Tron 3 dans les semaines qui viennent, les sources internes ne restent jamais discrètes très longtemps quand ce genre d'incident arrive. 

MENACE : UN DES ACTEURS DE MUCH LOVED AGRESSE

L’un des acteurs jouant le rôle d’un saoudien dans Much Loved, le dernier film de Nabil Ayouch, a été agressé au couteau à Casablanca.

L’acteur jouant le rôle de l’un des Saoudiens dans le dernier film de Nabil Ayouch, Much Loved, raconte devant la caméra de ChoufTV comment il a été agressé à Casablanca. « Après que je sois sorti d’une radio où je donnais une interview, je suis passé près du secteur où j’habite où j’ai été surpris par quelqu’un qui n’était pas du coin », raconte l’acteur à qui l’agresseur a demandé « si c’était lui qui était passé à la radio ». « Je pensais qu’il me poserait des questions sur le film, donc j’ai dit oui ».
« Il a cherché à m’immobiliser et a voulu me balafrer avec son couteau mais j’ai réussi à éloigner mon visage », raconte l’acteur qui a été finalement « touché par la lame au niveau du cou ». « Il m’a accusé de nuire à l’image du Maroc. Le film porte un message, il ne faut pas s’arrêter au vocabulaire. Much Loved dénonce la prostitution et appelle à la combattre », s’indigne le jeune artiste.
Ce n’est pas la première fois qu’un des artistes participant au film est menacé. Plusieurs pages sur Facebook appellent au meurtre du réalisateur Nabil Ayouch et de l’actrice principale Loubna Abidar. Cette dernière dit même recevoir des appels au domicile de ses parents qui « assurent qu’elle sera liquidée ».

MENACES ET CENSURES POUR LE FILM MUCH LOVED DE NABIL YAOUCH

Menaces de mort, censure, boycott, Much Loved, le dernier film de Nabil Ayouch - présenté la semaine dernière dans le cadre du 68e Festival de Cannes - sur fond de prostitution marocaine fait polémique.
Interdit de sortie au Maroc par le ministère de la Communication pour "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine, et une atteinte flagrante à l’image du royaume", l'affaire Much Loved prend de plus en plus d'ampleur alors que l'actrice principale fait aujourd'hui l'objet de menaces de mort.
"Imaginez un étranger qui appelle vos parents pour leur dire que leur fille va mourir. C'est seulement du cinéma, du cinéma. Les gens qui nous appellent au téléphone pour m'insulter moi et mes parents je ne sais pas comment ils ont fait pour avoir notre téléphone. C'est honteux", révèle sur son compte TwitterLoubna Abidar, l'actrice principale de Much Loved.
Harcelée au téléphone, la jeune Marocaine l'est aussi sur les réseaux sociaux où de nombreux messages de haine - et même des menaces de mort - critiquent son rôle de prostituée dans la société marocaine : "Tu auras à payer pour cela", "Tu es le diable en personne", "Je te déteste du fond du cœur", "J'espère qu'un jour tu auras un enfant qui te reprocheras cela sévèrement", "Les têtes doivent être décapitées", ou encore "pute" sont certains des messages que l'on peut lire sur Twitter et sur le compte Facebook du long-métrage.
Résultat de recherche d'images pour "MUCH LOVED FILM"
Mais le réalisateur Nabil Ayouch peut aussi compter sur un élan de solidarité, avec le hashtag "Je suis Nabil" et une pétition portée par près de quatre-vingts cinéastes et producteurs français et européens pour dénoncer la "censure" visant le dernier film du réalisateur franco-marocain.
Jean-Pierre DardenneLuc DardenneLucas Belvaux, ainsi qu'Arnaud DesplechinLaurent CantetPascale FerranCosta-Gavras, ou encore Michel HazanaviciusStéphane BrizéRiad Sattouf figurent parmi les premiers signataires de cette pétition de soutien.
"Cette interdiction encourage les pires attaques des courants conservateurs marocains envers le film, Nabil Ayouch et Loubna Abidar faisant l'objet de menaces de mort sur les réseaux sociaux", souligne ainsi la pétition qui dénonce "l'obscurantisme et les violentes atteintes à la liberté que cette interdiction constitue : atteinte à la liberté d'expression, atteinte à la liberté du metteur en scène d'exposer son travail, atteinte à la liberté des spectateurs qui ne peuvent avoir accès au film dans les salles de cinémas marocaines".
"De toute évidence, ce film sur le milieu de la prostitution à Marrakech montre une réalité que les autorités marocaines refusent de regarder en face. Pourtant, cette réalité niée ne sera modifiée en rien par cet acte de censure délibérée" concluent les cinéastes qui "condamnent cette interdiction (de projection du film au Maroc) avec la plus grande fermeté"
Résultat de recherche d'images pour "MUCH LOVED FILM"

L'histoire de Much Loved : Marrakech aujourd'hui. Noha, Randa, Soukaina, Hlima et les autres vivent d’amours tarifés. Ce sont des putes, des objets de désir. Les chairs se montrent, les corps s’exhibent et s’excitent, l’argent circule aux rythmes des plaisirs et des humiliations subies. Mais joyeuses et complices, dignes et émancipées dans leur royaume de femmes, elles surmontent la violence d’une société marocaine qui les utilise tout en les condamnant.

BANDE ANNONCE DE GOING CLEAR (EDIFIANT)

Produit par HBO, le documentaire Going Clear avait fait énormément de bruit lors de sa présentation au dernier Festival de Sundance. Ce film destiné à la télévision s'intéresse aux fondements et aux secrets de l’Église de la Scientologie, basé sur une enquête de son réalisateur oscarisé Alex Gibney et sur l'essai du journaliste (et lauréat du Pulitzer) Lawrence Wright intitulé Going Clear: Scientology and the Prison of BeliefGoing Clear revient aux origines de la secte en racontant l'histoire de son créateur, L. Ron Hubbard. De récits de rencontres avec des pygmées philippins en blessures de guerre largement exagérées, la vie d'Hubbard et sa mise en scène portent déjà en elles une large part de romanesque. Hubbard lui-même était romancier de science-fiction, une SF dans laquelle se trouvent des premières traces de Scientologie. Ces étranges épisodes de vie ont un quelque chose de déjà vu : en effet, The Master de Paul Thomas Anderson contient un certain nombre d'éléments communs avec l'histoire d'Hubbard. Le film avait d'abord été annoncé (un peu vite ?) comme une œuvre sur la Scientologie, et si Anderson a emmené le récit ailleurs, c'est quand même largement de Scientologie dont il est question.
Le reste du documentaire Going Clear semble encore plus franchement fictionnel... à mesure qu'il perd en romanesque. On a du mal à y croire, tout semble bigger than life... et tout se déroule devant nos yeux. Il faut voir Tom Cruise refaire (ou préparer ?) son rôle de gourou dans Magnolia lorsqu'il se rend à un gala de la Scientologie se déroulant dans une sorte de vaisseau spatial d'un kitsch grandiloquent tout droit sorti de Jupiter Ascending. Dans un registre plus léger, l'exhumation du clipStanding Tall, hymne à la Scientologie à la façon des chansons humanitaires des 80s, est un grand moment de réjouissance et d'improbable. Mais derrière le rire, derrière les histoires de Tom Cruise payant pour extraire des entités inconnues de son corps, il y a un portrait qui fait froid dans le dos.

Alex Gibney, minutieusement, raconte le lavage de cerveau organisé par les pontes de la secte. Quelques uns des intervenants dans le documentaire étaient hauts placés et ne font désormais plus partie de la Scientologie. Ils sont harcelés, poursuivis, intimidés, et leurs témoignages (comme les images que Gibney est parvenu à se procurer) sont impressionnants. Les récits de familles brisées par la secte, entre ceux qui y restent et ceux avec qui les ponts sont coupés, sont déchirants. Derrière l'incongruité surréaliste, le trop fou pour être vrai, se dessine alors un film d'horreur particulièrement glaçant.


Going Clear

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge