Pages

mercredi 24 mai 2017

MON AVIS SUR LITTLE BOY DE ALEJANDRO MONTEVERDE (Un ode sur l'enfance et la croyance en soi)

LITTLE BOY de Alejandro Monteverde est un Film d'Aventure Américain.

SynopsisAlors que son père vient de partir pour la Deuxième guerre mondiale, Pepper, petit garçon de huit ans, reste inconsolable. Avec la naïveté de son âge, il est prêt à tout pour faire revenir son père coûte que coûte…

Souvent quand on a des accroches comme sur l'affiche du film, on a peur de mièvrerie, surtout que le film date de 2015, et en général cela sent pas bon. Mais heureuse surprise ou finalement à l'arrivée on se retrouve dans un film magique et comme le dit l'affiche un ode à l'enfance et à la tolérance.

Résultat de recherche d'images pour "little boy film"Résultat de recherche d'images pour "little boy film"

Au debut du film, on se retrouve dans un film d'enfance comme dans un Lasse Hallstrom spécialiste de ce type d'histoire, mais cela vaut mieux que tout cela, car on va parler par la suite du deuil d'un père tombé à la guerre , sauf pour un petit garçon (Little Boy) qui croit qu'il peut le faire revenir et renverser des montagnes comme son héros imaginaire de cinéma Ben Eagle (Ben Chaplin).

Résultat de recherche d'images pour "little boy film"Résultat de recherche d'images pour "little boy film"

Mais on va parler aussi de racisme avec cet homme d'origine japonaise qui va subir les affres des habitants de la ville, quelque jour avant la bombe (Little Boy) déchaîné sur Hiroshima, sauf pour ce petit garçon qui ne comprend pas tout ce qui se passe autour de lui, mais par son énergie avec l'aide du curé du coin (Tom Wilkinson) il va tenter de croire en sa foi de retrouver son père.

Résultat de recherche d'images pour "little boy film"Résultat de recherche d'images pour "little boy film"

Un joli conte sur l'enfance qui démontre quand on veut quelque chose profondément, on peut obtenir ce que l'on cherche.

Résultat de recherche d'images pour "little boy film"Résultat de recherche d'images pour "little boy film"

Très bien mise en scène, sans chichi, bien sur on sort les mouchoirs mais pas trop , grâce à ce gamin Jakob Salvati bouleversant de naturel , qui magnétise toutes les scènes où il participe et son duo avec Hashimoto (Cary-Hiroyuki Tagawa) sont d'un naturel bluffant, me rappelant Un Homme est Passé de John Sturges, comme si Little Boy était son prequel.

Résultat de recherche d'images pour "little boy film"Résultat de recherche d'images pour "little boy film"

Tous les acteurs sont formidables comme Emily Watson, Michael Rapaport et David Henrie qui joue le frère de Little Bo qui lui n'a pas d'espoir dans la vie et met sa haine de l'autre en avant.

NOTE : 14.50

Résultat de recherche d'images pour "little boy film"Résultat de recherche d'images pour "little boy film"

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Alejandro Monteverde
Scénariste : Alejandro Monteverde et Pepe Portillo
Musique ; Stephan Altman et Mark Foster
Production ; Alejandro Monteverde et Léo Severino
Costumes ; Laura Ben Shannon
Casting  Dianne Crittenden et Karen Rea
Décors ; Jay Aroesty et Jorge Barba et Bernardo Trujillo
Directeur Artistique ; Marco Niro, Carlos Benassini et Francisco Blanc
Montage : Joan Sobel et Fernando Villena
Photographie ; Andrew Cadelago

DISTRIBUTION



Jakob Salvati

Jakob Salvati
Rôle : Little Boy/Pepper

Emily Watson

Emily Watson
Rôle : Emma Busbee

Cary-Hiroyuki Tagawa

Cary-Hiroyuki Tagawa
Rôle : Hashimoto

Michael Rapaport

Michael Rapaport
Rôle : James Busbee

Eduardo Verastegui

Eduardo Verastegui
Rôle : Père Crispin/Producteur

Tom Wilkinson

Tom Wilkinson
Rôle : Père Oliver

David Henrie

David Henrie
Rôle : London Busbee

Ben Chaplin

Ben Chaplin
Rôle : Ben Eagle

Ted Levine : Sam
Kevin James : Dr Fox

PREMIERE IMAGES DE THE RIDER DE CHLOE ZHAO (A Deauville ?)

THE RIDER: gros plan sur le nouveau Chloé Zhao sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs

THE RIDER: gros plan sur le nouveau Chloé Zhao sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs
Brady, jeune cow-boy, entraineur de chevaux et étoile montante du rodéo, voit sa vie basculer après qu’un cheval lui a écrasé le crâne au cours d’un rodéo. On lui annonce alors qu’il ne pourra plus faire d’équitation. De retour chez lui, dans la réserve de Pine Ridge, sans goût pour une vie différente, il est confronté à la vacuité de sa vie : il est désormais un cow-boy qui ne peut ni faire de rodéo ni même monter à cheval. Pour reprendre le contrôle de son destin, Brady se lance dans une quête identitaire et cherche à comprendre ce que c’est qu’être un homme au cœur de l’Amérique...
The Rider est le nouveau long métrage de Chloé Zhao, révélée il y a deux ans par Les Chansons que mes frères m'ont apprises. Ce film est diffusé aujourd'hui au Festival de Cannes, dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. 
Source : www.filmdeculte.com
THE RIDER: gros plan sur le nouveau Chloé Zhao sélectionné à la Quinzaine des RéalisateursTHE RIDER: gros plan sur le nouveau Chloé Zhao sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs

PROJET : OMAR SY, REDA KATEB et MATHIEU KASSOVITZ VONT EMBARQUER DANS UN SOUS-MARIN

Après avoir narré son expérience aux côtés de Dominique de Villepin dans la comédie politique Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier, Antonin Baudry s’apprête à explorer le milieu des sous-marins nucléaires avec Chant du loup, sa première réalisation, comme le révèlent nos confrères du Film Français.

Cet ambitieux long métrage rassemblera  pour l'occasion un prestigieux casting : Omar Sy, Reda Kateb et Mathieu Kassovitz. "Ce n’est pas vraiment un premier film, j’ai l’impression que le cinéaste est déjà là. Pour un projet de cette ampleur, il était nécessaire d’avoir un casting important. Hugo Sélignac a eu l’idée d’Omar Sy, une idée qui a aussi séduit la Marine. Nous avons choisi, avec lui et Reda Kateb, de proposer une photographie de la France d’aujourd’hui" a commenté le producteur Alain Attal. Les interprètes des deux rôles féminins principaux n'ont en revanche pas encore été trouvées.

Le tournage de Chant du loup s’étalera sur douze semaines à Toulon, Brest puis en région parisienne, pour un budget d’environ quinze millions d’euros.

BRUCE DERN ET GIL BELLOWS DANS NATIONAL'S FIRE DE THOMAS CHURCHILL

Bruce Dern et Gil Bellows ont rejoint le personnage indie de National 's Fire, de l'écrivain-réalisateur Thomas Churchill. Décrit comme Easy Rider rencontre The Professional, l'histoire concerne une Marine (Paul Sloan) qui doit aider une femme (Krista Grotte) à se venger de la mort de son fils.


Également dans le casting sont Chuck Liddell, Kristen Renton et Massimo Dobrovic.Le tournage est en cours à Los Angeles.
Dern, qui est à venir à Chappaquiddick et White Boy Rick, a deux nominations aux Oscars au cours de sa longue carrière pour Coming Home (1978) et Nebraska (2014). Il est complété par Innovative Artists et Pure Arts.
Les crédits de Bellows incluent la série télévisée Patriot, sur   Dont il est également producteur exécutif, et Eyewitness. De plus, il  A remporté les prix Emmy et Peabody pour le film de HBO Temple Grandin et est un producteur vedette et exécutif sur la caractéristique indie Business Ethics .   Il est complété par Don Buchwald & Associates et Luber Rocklin Management. Sloan est également géré par Luber Roklin,

Les producteurs de Nation's Fire sont Robert Ori et Carmine Famiglietti. Le film est financé par Hollywood Media Bridge. Les producteurs exécutifs sont Binh Dang, Benjamin Sacks et Jason Hewitt.

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge