Pages

vendredi 11 août 2017

MON AVIS SUR CARS 3 DE BRIAN FEE (Vroum Vroum Badaboum) (§)

CARS 3 de Brian Fee est un Film d'Animation Américain des Studios Pixar.

SynopsisFlash McQueen est au sommet de sa gloire. Avec Bobby Swift et Cal Weathers, ils sont les rois des circuits de la Piston Cup. Lors d'une course et alors que le trio est en tête, le jeune et ambitieux Jackson Storm, véhicule ultra-technologique, remonte le peloton, dépasse les trois favoris et s'impose largement. Peu à peu, les « vétérans » se voient dépassés par la nouvelle génération et Flash se trouve être l'un des derniers anciens à arpenter les circuits. Après avoir subi plusieurs défaites, McQueen est tellement obnubilé par ce nouvel adversaire qu'il réalise un arrêt aux stands trop court. De retour sur la piste, il force tellement l'allure pour rattraper Storm qu'il subit un terrible accident.
Il se retire donc à Radiator Springs, où il n'arbore plus sa couleur rouge ni le nom de son sponsor et passe son temps à se morfondre dans le garage de feu « Doc » Hudson Hornet, son mentor qui lui manque terriblement. Finalement, Sally parvient à le convaincre de reprendre la course et celui-ci annonce à ses sponsors Dusty et Rusty qu'il est de retour dans la compétition.
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"
Il se rend ainsi au tout nouveau centre d'entraînement de l'écurie Rusteze, où ses propriétaires lui annoncent que pour financer cet équipement ultra-moderne, ils ont vendu leur marque à un jeune milliardaire, Sterling. Ce dernier veut remettre McQueen sur les circuits mais lui impose d'être entraîné par Cruz Ramirez. Entraîneuse réputée pour motiver ses poulains, elle le traite comme une personne âgée mais le n°95 veut retrouver la course au plus vite. Il s'engage de force sur le simulateur de course ultra-moderne mais se trouve incapable de maîtriser l'installation et l'endommage gravement. Flash a ensuite une altercation avec son nouveau patron. Ce dernier veut qu'il se retire de la compétition pour vendre des produits dérivés à son effigie. Révolté, le coureur passe un accord avec Sterling : il s'entraîne à sa manière, loin du centre, mais prendra sa retraite s'il échoue sur la première course de la Piston Cup, en Floride.
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"
Flash, accompagné malgré lui de Cruz, reprend alors l'entraînement en milieu extérieur, aidé par Luigi et Guido. Il se rend d'abord sur la plage de Fireball, où il apprend à Ramirez quelques bases de la conduite sportive puisque celle-ci ne parvient pas à le suivre pour mesurer sa vitesse. Au bout d'un jour, il choisit de changer de terrain et tous deux partent vers le mythique circuit de Thunder Hollow. Couvert de boue grâce à Luigi pour éviter d'être reconnu et inscrit à la compétition sous le nom de Chester Vilebrequin, Flash se rend compte trop tard qu'il est engagé dans une course de stock-car. C'est Cruz, embarquée contre son gré dans ce combat de voitures sous le pseudonyme de Martine Laturbine, qui sort vainqueur après que Flash l'a sauvée de Miss Fritter, un terrifiant bus scolaire. A la fin de la compétition, Flash est aspergé d'eau et son camouflage disparaît : il est alors photographié avec un panneau « Je me suis sali les pneus à Thunder Hollow », une image qui fait le tour des médias.
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"
Sur la route du retour, McQueen couvre de reproches son entraîneuse, estimant qu'elle lui fait perdre son temps. Triste et blessée, elle lui révèle qu'elle n'a jamais rêvé d'être entraîneuse mais une voiture de course. Si elle n'a jamais pu réaliser son rêve, c'est qu'en participant au départ d'une course, elle a perdu toute confiance en elle juste avant le départ et a préféré déclarer forfait. Elle prend la décision de retourner au centre d'entraînement et part seule dans la direction opposée à celle de Mack, Flash, Luigi et Guido.
Doutant de lui-même après ses entraînements, Flash décide de prendre le chemin de Thomasville où il espère retrouver Smockey, ancien mentor et directeur technique de Doc. Il parvient d'abord à retrouver Cruz et la convaincre de se joindre à lui, tout en avouant qu'il ne sait pas si le mentor de son mentor est encore de ce monde. Toujours vivant, Smokey révèle à McQueen qu'après son terrible accident qui l'a définitivement éliminé de la course automobile, le « Vieux Hud » a voulu reprendre la compétition mais la jeune génération, plus moderne et plus rapide l'a contraint à renoncer à ce plan. Il s'est donc retiré à Radiator Springs sans plus donner de nouvelles à son mentor. Smokey ajoute qu'il a fini par recevoir des courriers de Doc au bout de 50 ans : tous parlaient de Flash, de ses exploits et de la fierté pour Hudson Hornet d'être son entraîneur.
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"
Reprenant de l'assurance, Flash s'entraîne sur le vieux circuit de Thomasville où Smokey et ses acolytes River Scott, Junior Moon et Louise Nash lui apprennent toutes les ruses pour gagner des places et de la vitesse, puisqu'il n'est plus la voiture la plus rapide. Après un dernier entraînement où il est battu par Ramirez, McQueen prend le départ du circuit de Floride. Commençant la course, il entend la voix de Smokey, qui joue le rôle directeur technique et prodigue ses bons conseils à Flash, avec l'aide de Cruz. McQueen remonte peu à peu, ayant dû partir dernier. Sterling le contacte par radio pour le soutenir, mais Flash sombre à nouveau dans ses doutes. Il entend alors son patron congédier Cruz avec mépris, jugeant qu'elle n'est pas une voiture de course et lui intimant l'ordre d'entraîner une jeune voiture de la nouvelle génération pour la course suivante. McQueen profite d'un incident sur le circuit pour rentrer aux stands. Alors que Martin immobilise Sterling, Flash persuade Ramirez de prendre sa place sur le circuit, puisque selon le règlement de la Piston Cup, seul le numéro de coureur compte. Guido lui visse quatre pneus neufs, Ramon lui peint rapidement un numéro « 95 » et elle accepte de prendre le départ.
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"
Conseillée par radio par Flash, qui fait désormais office de directeur technique et lui rappelle tout ce qu'elle a appris à ses côtés, elle remonte jusqu'à la troisième place. Storm ralentit jusqu'à sa hauteur et tente de la déstabiliser, mais McQueen la rassure en lui expliquant que c'est Storm qui s'inquiète puisqu'il a volontairement reculé pour pouvoir lui parler. Cruz retrouve confiance en elle et remonte jusqu'à Jackson. Ce dernier la pousse contre le mur mais elle opère un salto au-dessus de son adversaire, comme Doc Hudson en son temps. Elle termine ainsi en tête de la course et la victoire est également attribuée à Flash puisque c'est lui qui avait pris le départ sous le n°95. Sterling, impressionnée par la performance de son entraîneuse, tente de la conserver en l'amadouant mais celle-ci remet sa démission de Rusteze et accepte immédiatement de courir pour Dinoco, l'écurie que McQueen voulait absolument séduire dans le premier opus.
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"
Peu après, Cruz Ramirez, qui a repris le mythique n°51 de Hudson Hornet, se rend sur le circuit en terre de Radiator Springs où toute la ville l'attend. Elle y retrouve Flash McQueen, qui a pris sa retraite et en a profité pour arborer la couleur bleue de Doc Hudson et fait floquer sa voiture du slogan mis à jour de son mentor : « Fabuleux McQueen ». À cette occasion, Tex Dinoco annonce qu'il a racheté Rusteze à Sterling et laisse Flash arborer les couleurs de son écurie de toujours. Les deux amis s'élancent alors pour une course folle sur le circuit où Doc entraînait le jeune rookie, sous les acclamations de la foule.

Résultat de recherche d'images pour "cars 3"

Troisième aventures de Flash McQueen et ses petits copains motorisés, dans la saga la moins intéressante des Studios Pixar, qui démontre peut-être a temps qu'il faut qu'il fasse preuve de créativité dans leurs scénarios et dans leurs personnages (merchandising oblige) tout en tenant de la très qualité de la technicité et de l'animation qu'il propose avec ce film.

Résultat de recherche d'images pour "cars 3"Résultat de recherche d'images pour "cars 3"

En effet la première qualité du film et même la seul, c'est cette fluidité, cette précision dans l'animation, on croit à ses personnages qui ne sont que des carcasses de voitures plus ou moins en bonne santé, que ce soit le public dans les tribunes, ou les personnages autour de Flash McQueen, de plus en plus l'animation des films Pixar ressemblent presque à la réalité , à voir les décors du Grand Caynon plus vrai que nature, c'est asse impressionnant et pourrait donner des idées au film avec des personnages réels, à moins que ce soit eux les personnages réels de la vie et que nous sommes que des petits personnages créés par eux qui racontent par eux (tiens joli concept).

Résultat de recherche d'images pour "cars 3"Résultat de recherche d'images pour "cars 3"

Mais dans Cars comme dans Moi, Moche et Méchant le film pêche par son manque d'humour qui pourrait amener un plus et surtout le scénario d'une très grande faiblesse, les trois épisodes sont tous conçus de la même façon, ce qui fait qu'on s'y intéresse peu, peu-être justement pour ne pas compliquer le cerveau de nos petites têtes blondes qui à la sortie de la séance, demanderont une voiture comme dans le film à leurs parents qui vont faire la tête si le gamin à 18 ans.

Résultat de recherche d'images pour "cars 3"

Cars 3 est le premier film en RIS le nouveau système de rendu d'images, qui donne un sentiment de réel au film (voir plus haut) et qui va certainement bouleverser le cinéma dans les années à venir, malgré tout pour un film pour enfants, ce système donne un film plus sombre dans l'ambiance et moins dans le rêve des princesses dessiné au crayon à papier. Chacun son choix, techniquement je trouve le film extraordinaire.

Résultat de recherche d'images pour "cars 3"

Pour les amateurs de F1, d'Indy Car ils trouveront ici où là quelques allusions à des vrais pilotes ou événement.

Pour le rôle de Hudson Hornet que l'on voit dès le premier film, c'est toujours la voix de Paul Newman qui est utilisé.

NOTE : 12.10
Résultat de recherche d'images pour "cars 3"Résultat de recherche d'images pour "cars 3"


FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Brian Fee
Scénario : Robert L.Baird
Story Boards : Edgar Karapetyan
Musique  Randy Newman, Ashley Chafin et George Doring
Dialogues : Michael Miller et Chris Navarro
Animation ; David Juan Bianchi, David Torres Jude Brwnbill et Bobby Podesta
Effets Visuels ; William Austin Lee, David Pesare, Stewart Pomeroy et Megan Stifler
Couleurs : Natasha Leonnet
Production : Kevin Reher et John Lasseter pour Pixar

DISTRIBUTION

VOIX ORIGINALE



Owen Wilson

Owen Wilson
Rôle : Flash McQueen

Larry The Cable Guy

Larry The Cable Guy
Rôle : Martin

Armie Hammer

Armie Hammer
Rôle : Jackson Storm

Cristela Alonzo

Cristela Alonzo
Rôle : Cruz Ramirez

Bonnie Hunt

Bonnie Hunt
Rôle : Sally Carrera

Kerry Washington

Kerry Washington
Rôle : Natalie Certain

Nathan Fillion

Nathan Fillion
Rôle : Sterling

Lea DeLaria

Lea DeLaria
Rôle : Miss Fritter


VOIX FRANCAISES



Guillaume Canet

Guillaume Canet
Rôle : Flash McQueen

Gilles Lellouche

Gilles Lellouche
Rôle : Martin

Nicolas Duvauchelle

Nicolas Duvauchelle
Rôle : Jackson Storm

Alice Pol

Alice Pol
Rôle : Cruz Ramirez

Cécile de France

Cécile de France
Rôle : Sally Carrera

Samuel Le Bihan

Samuel Le Bihan
Rôle : Chick Hicks

Google+ Badge

Google+ Badge

Google+ Badge